Unité de pédiatrie

Soins de support & soins palliatifs

Notre équipe, dirigée par le docteur Le Marec a été créée dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de douleurs, de maladie grave et évolutive ou en fin de vie, quel que soit leur âge ou le stade d’évolution de la maladie.

Une équipe au service des patients et de leurs familles

Notre mission : contribuer à améliorer la qualité de vie des patients atteints de douleurs, de maladie grave et évolutive ou en fin de vie, quels que soient leur âge et le stade d’évolution de leur maladie.

  • Notre Équipe Mobile d'Accompagnement (EMA) est au service des patients, de leur famille, de l’équipe soignante de proximité en charge directe du patient.
  • L’équipe comprend deux médecins, une infirmière, une psychologue et une secrétaire médicale afin de répondre au mieux aux demandes exprimées en fonction de l’évaluation des besoins.
  • L’équipe se déplace dans l’unité d’hospitalisation du patient, rencontre le médecin référent ainsi que l’équipe médicale, puis écoute et accompagne au mieux le patient, sa famille et ses proches.
  • L’équipe intervient auprès de la personne malade, en complémentarité avec le médecin responsable du patient et l’équipe soignante du service d’hospitalisation.

Elle peut être sollicitée à la demande du médecin référent ou du cadre de soins si le médecin référent y est favorable ou encore  à la demande du patient ou de sa famille.

  • Le médecin responsable du séjour d’hospitalisation du patient demeure en charge de celui-ci. L’EMA travaille en complémentarité et en synergie avec le médecin responsable du patient et avec l’équipe soignante de proximité.

Notre champ d'action

L’équipe mobile d'accompagnement intervient auprès des patients hospitalisés et de leurs familles :

  • Prise en charge des douleurs aiguës ou chroniques.
  • Prise en charge des douleurs chroniques cancéreuses évolutives ou réfractaires.
  • Prise en charge des souffrances morales, psychologiques et sociales associées.
  • Prise en charge des soins de supports, de conforts, des soins palliatifs.
  • Prise en charge des droits des patients, respect de la dignité, la liberté et de l’autonomie de la personne malade et de l’éthique dans le cadre de la gestion de sa maladie.

Les + de notre unité

  • Une relation humaine, un soutien et une très forte disponibilité
    L'équipe se déplace auprès de la personne malade, de sa famille et de ses proches.
  • Une prise en charge spécialisée dans le soulagement des douleurs
    Qu'il s'agisse de douleurs physiques ou des symptômes d’inconfort, notre approche est personnalisée, avec une attention toute particulière aux souffrances psychologiques, morales, existentielles ou spirituelles dans le respect des droits du patient et de l’éthique.
  • Des interventions entièrement prises en charge
    Les interventions de tous les professionnels de l’EMA, médecins compris, font partie intégrante de la prise en charge hospitalière à l’Hôpital Américain de Paris. Elles ne s’accompagnent d’aucun supplément facturé.

Accompagnement

Accompagner le patient, c’est être à son écoute, le rencontrer, chercher à répondre au mieux à ses attentes, avec bienveillance et humanité. L’EMA peut aussi aider le patient à exprimer ses souhaits et à rédiger ses directives anticipées. L’EMA accompagne également les proches du patient afin qu’ils puissent exprimer leurs propres difficultés.

Douleur

La douleur est le symptôme le plus fréquent lors de l’évolution d’une maladie. Le traitement de la douleur est une priorité pour améliorer la qualité de vie du patient. L’équipe médicale EMA est spécialisée dans la prise en charge de la douleur chronique cancéreuse ou non cancéreuse et proposera tous les traitements nécessaires médicamenteux ou non médicamenteux.

L’équipe EMA est également spécialisée dans la prise en charge des souffrances psychologiques, sociales et spirituelles et peut solliciter d’autres professionnels de santé dans ce domaine.

Soins de Support et Soins Palliatifs

L’objectif des soins de support (nutrition, activité physique adaptée, kinésithérapie, relaxation, sophrologie…) ou des soins palliatifs (gestion des symptômes pénibles et d’inconfort) est d’améliorer la qualité de vie des personnes malades, en soulageant toutes les dimensions de leur souffrance, physique ou morale, pendant toute la durée de la maladie. Ce sont des soins médicaux prodigués par les équipes soignantes avec un accompagnement relationnel. Ce sont des soins actifs, continus, évolutifs et coordonnés, délivrés dans une approche globale, par une équipe pluri professionnelle. Les soins palliatifs ne concernent pas uniquement la fin de vie mais s’intègrent tout au long de l’histoire de la maladie, en complément des traitements curatifs, et se poursuivent dans le cas où ces derniers sont arrêtés. Ils améliorent la qualité de vie et influencent de manière positive l’évolution de la maladie.

Droits des patients

La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie, dite loi Léonetti, donne des repères importants pour faire face à des situations de soins difficiles. Elle affirme la nécessité de dispenser des soins palliatifs et un accompagnement auprès des patients. Elle prévoit les modalités de prise de décision en accord avec la volonté du malade, même s’il n’est pas en état de s’exprimer par lui-même. Dans ce cadre, chaque personne a la possibilité de rédiger des directives anticipées si elle le souhaite. De leur côté, les professionnels de santé ont l’obligation de proposer la désignation d’une personne de confiance lors de chaque hospitalisation. Cette loi, qui s’inscrit dans le code de la santé publique, complète la loi du 9 juin 1999 qui garantit le droit d’accès aux soins palliatifs et la loi du 4 mars 2002 sur les droits des malades. Elle est depuis complété la nouvelle réglementation loi Léonetti - Clayes de février 2016.

Éthique

Le Code de Santé Publique précise qu’ « aucun acte diagnostique ou thérapeutique ne peut être réalisé sans l’accord préalable du patient. » loi du 4 Mars 2002. La démarche des professionnels de l’EMA contribue à respecter au mieux la dignité, la liberté et l’autonomie de la personne malade quant à la gestion de sa maladie. Elle vise à éviter les investigations et les traitements déraisonnables, tout en refusant de provoquer intentionnellement la mort.

Il existe un Conseil Éthique au sein de l’Hôpital Américain de Paris. Un avis peut lui être demandé si la situation d’un patient le nécessité.