Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des formations veineuses et artérielles situées autour et à l'intérieur de l'anus. Elles sont généralement indolores. Lorqu’elles deviennent symptomatique on parle de maladie hémorroidaire.

des symptômes jusqu’au traitement

Que faut-il savoir sur les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont des stuctures anatomiques présents normalement au niveau de l’anus depuis la naissance. L’ensemble est regroupé en général en 3 à 4 paquets, ayant des formes de grappes de raisin unies entre elles, et fixées à la paroi de l’anus. Les hémorroïdes internes qui tapissent le canal anal ont un aspect de coussinet violacé. Les hémorroïdes externes sont immédiatement à l’extérieur de l’anus, uniquement visibles lors de complications (thrombose).

  • Quels sont les symptômes des hémorroïdes ?

    La maladie hémorroïdaire peut se traduire cliniquement par : des saignements pendant ou après les selles, une douleur anale lors de la défécation, une « boule « anale plus ou moins douloureuse (thrombose), des démangeaisons et parfois des écoulements de mucus blanchâtre par l’anus.

  • Quels sont les facteurs de risque des hémorroïdes ?

    Les hémorroïdes sont provoquées par une pression constante ou répétée au niveau anal. La pression est généralement due à des efforts de défécation intenses et prolongés lors de la constipation. D'autres facteurs peuvent également accroître le risque d'hémorroïdes comme la diarrhée, le fait de soulever des objets lourds, une mauvaise posture, une position assise ou debout prolongée, une grossesse, des relations sexuelles anales, l'obésité, certains sports comme l'équitation ou le vélo.

  • Comment est réalisé le diagnostic des hémorroïdes ?

    L'existence de symptômes évocateurs impose les examens suivants : un toucher rectal (le médecin met un gant et insère un doigt dans le rectum afin d'examiner les hémorroïdes) ; un examen proctologique complet en position genu pectorale (patient à genoux sur la table d'examen) par un  instrument appelé anuscope : un spéculum de forme tubulaire et équipé d’une lumière. 

  • Quels sont les différents traitements des hémorroïdes ?

    Les traitements médicamenteux consistent à calmer la douleur (médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires), régulariser le transit intestinal (laxatifs), améliorer le flux veineux (médicaments dits veinotoniques), diminuer l’œdème et calmer l’inflammation locale (suppositoires et crèmes).
    Les traitements instrumentaux reposent sur l’obturation du réseau vasculaire sous muqueux par un agent chimique (sclérose), thermique (photocoagulation) ou mécanique (ligature élastique) qui abouti à une cicatrice fibreuse qui fixe la muqueuse dans le canal anal.
    Le traitement chirurgical est réservé aux échecs des traitements instrumentaux, mais aussi pour des maladies hémorroïdaires très avancées.

Chiffres clés

  • Les hémorroïdes peuvent survenir à tout âge, mais elles touchent plus particulièrement les personnes entre 45 et 65 ans
  • Jusqu'à 86 % de la population se plaindra d'avoir souffert d'hémorroïdes à un moment donné.

Chiffres clés

  • 86%

    de la population se plaindra d'avoir souffert d'hémorroïdes à un moment donné.

  • Entre 45 et 65 ans

    Les hémorroïdes peuvent survenir à tout âge, mais cette tranche d'age est plus souvent touchée.

Consultez nos gastro-entérologues

En savoir plus
American Hospital of Paris
2021-06-24T14:14:05