Lymphœdème, lipœdème : qu’est-ce que c’est ?

Origine, symptômes, diagnostic et traitement

Qu’est-ce que le lymphoedème ?

Le lymphœdème est un gonflement chronique d’un membre (jambe ou bras) lié à un dysfonctionnement des vaisseaux lymphatiques. Ceux-ci n’arrivent plus à assurer leur rôle de drainage de la lymphe qui va alors s’accumuler dans les tissus sous cutanés.

Comment apparaît le lymphoedème ?

Le lymphœdème peut être primitif c’est-à-dire apparaitre spontanément sans cause : il survient alors fréquemment chez des femmes jeunes au niveau des jambes. On constate souvent une jambe où le lymphœdème prédomine. Il peut aussi concerner tout le membre inférieur jusqu’à la cuisse, et dans ce cas sera volontiers unilatéral.

Le lymphœdème peut aussi être secondaire à différentes causes : un cancer, une chirurgie, un accident. Le plus fréquent est le lymphœdème du bras qui survient chez environ 20% des femmes après traitement d’un cancer du sein (après curage des ganglions du creux axillaire).

Comment pose-t-on le diagnostic du lymphoedème ?

Le diagnostic du lymphœdème se fait sur l’aspect clinique, nos spécialistes en médecine vasculaire disposant de l’expertise le permettant. Le signe de Stemmer est spécifique : il s’agit de l’impossibilité de froncer la peau au niveau de la base du 2e orteil.

La confirmation du dysfonctionnement lymphatique se fait par lymphoscintigraphie du membre concerné ou des 2 membres inférieurs. Cet examen d’imagerie, réalisé en médecine nucléaire, permet de visualiser le drainage lymphatique dans les membres. L’examen permet de voir si du liquide est accumulé dans le bras ou la jambe par un dysfonctionnement du système lymphatique.

Qu’est-ce que le lipoedème ?

Le lipœdème, longtemps méconnu, est une maladie chronique invalidante pour de nombreuses femmes qui s’installe progressivement dès l’adolescence. Cette maladie pourrait toucher 1 femme sur 10. Il existe probablement une prédisposition génétique, et plusieurs formes sont possibles : de légères à sévères.

Le lipoedème est le fruit d’une accumulation anormale de tissus graisseux sous la peau, survenant le plus fréquemment de manière symétrique au niveau des jambes, et dont la distribution classique est de bas en haut depuis la cheville jusqu’aux genoux ou cuisses. Les pieds sont toujours épargnés, ce qui le distingue, entre autres, du lymphœdème. Le lipœdème peut parfois survenir au niveau des bras.

Il est à distinguer de l’obésité car le lipœdème peut survenir sans contexte de surpoids.

Dans le lipœdème, le tissu graisseux est chargé en eau entre les lobules graisseux : cela donne cet aspect spécifique de petites balles de ping pong au toucher pour nos spécialistes en médecine vasculaire. Il en résulte une fragilité de la microcirculation d’où la tendance aux hématomes. C’est une grande source d’inconfort, d’hypersensibilité des membres concernés, associés à une souffrance esthétique et psychique.

Quel traitement pour le lipoedème ?

L’essentiel du traitement des lymphœdèmes mais également des lipœdèmes repose sur la compression : nos spécialistes en médecine vasculaire peuvent proposer différents systèmes de compression adaptés aux habitudes et à la morphologie du patient, éventuellement des systèmes d’aide à l’enfilage, des compressions adaptées au sport...

Le contrôle du poids et les habitudes alimentaires sont abordés au cas par cas, points également majeurs. L’activité sportive a une place très importante.

Le drainage lymphatique réalisé par les kinésithérapeutes peut également beaucoup aider. Enfin, le traitement radical du lipœdème repose sur la chirurgie.

Prendre RDV avec l'équipe de médecine vasculaire

En savoir plus
American Hospital of Paris
2022-03-15T17:31:06