Cryothérapie de nodule d’endométriose pariétale

La cryoablation de nodules d’endométriose pariétale est une technique innovante de radiologie interventionnelle réalisée à l’Hôpital Américain de Paris. Elle permet de traiter la maladie de manière mini-invasive, en utilisant le froid extrême pour éliminer les nodules.

En quoi consiste ce traitement ?

Qu’est-ce qu’un nodule d’endométriose pariétale ?

L’endométriose pariétale est une pathologie rare. Il s’agit néanmoins de la forme la plus fréquente d’endométriose extra-pelvienne, touchant la paroi abdominale. Elle se déclare généralement dans les 2 ans suivant une intervention chirurgicale abdomino-pelvienne et a un impact majeur sur la qualité de vie.

Les nodules d’endométriose pariétale se développent à proximité des cicatrices.  Ces dernières peuvent avoir différentes origines : césarienne, anciens trajets de trocarts de chirurgie coelioscopique, épisiotomie, résection des glandes de Bartholin…

Les symptômes de l’endométriose de la paroi abdominale apparaissent pendant les règles. Ils peuvent être :

  • Des douleurs au niveau de la cicatrice d’une césarienne ;
  • Des saignements au niveau du nombril, liés à la cicatrice d’une cœlioscopie ;
  • Des nodules ou kystes de la paroi abdominale ;
  • Des douleurs abdominales en cas de migration des cellules d’endométrioses au-delà des cicatrices.

Les traitements proposés jusqu’à présent étaient médicaux (hormonaux pour soulager les douleurs) ou chirurgicaux (consistant à retirer les lésions). Alors que l’efficacité du premier est discutée, le deuxième est potentiellement source de complications. Un certain nombre de patientes refuse la procédure chirurgicale, préférant endurer les symptômes.

Des alternatives mini-invasives ont été développées ces dernières années. Parmi ces alternatives, on trouve la cryoablation, une technique innovante de radiologie interventionnelle.

A quoi sert la cryothérapie pour traiter le nodule d'endométriose pariétale ?

La cryoablation est une technique mini-invasive utilisée depuis plusieurs années dans le traitement des tumeurs malignes (poumon, rein…) et des lésions des tissus mous (métastases, desmoïde…).

Elle a récemment été adaptée pour traiter les nodules d’endométriose pariétale. L’intervention consiste à placer une ou plusieurs aiguilles dans la ou les lésions pour former un glaçon. Ce froid extrême (-40°C) permet d’éliminer les lésions endométriosiques.

La cryothérapie présente plusieurs avantages :

  • Elle ne laisse aucune cicatrice visible et préserve la paroi de l’abdomen ;
  • Elle permet de traiter plusieurs nodules en même temps ;
  • Elle peut être réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale ;
  • Elle a lieu sous contrôle radiologique (le praticien visualise le glaçon durant toute la procédure) ;
  • Elle est simple et rapide à mettre en place ;
  • Elle est beaucoup moins invasive que son alternative chirurgicale, tout en étant associée à un risque de récidive inférieur.

Comment se déroule la cryothérapie de nodule d’endométriose pariétale au sein de l’Hôpital Américain de Paris ?

  • Procédure

    L’intervention est réalisée sous anesthésie locale, en salle de radiologie interventionnelle. Vous serez prise en charge par notre équipe spécialisée : radiologue interventionnel, anesthésiste et infirmiers.

    Une voie intraveineuse vous sera posée, de manière à pouvoir vous administrer les médicaments nécessaires à l’anesthésie. L’ensemble de la procédure est minutieusement suivi sous échographie, de manière à rendre le geste sûr et précis.

    Le praticien positionne une aiguille dans la lésion, refroidie grâce à une circulation interne de gaz (argon ou azote). Cela va former un glaçon, permettant de congeler les lésions. Les cellules sont gelées au fur et à mesure, et ce froid extrême entraîne leur destruction.  

    Le radiologue interventionnel termine l’intervention en comprimant le point d’insertion de l’aiguille et en réalisant un pansement.

  • Durée de l’intervention

    La procédure de cryoablation de nodules d’endométriose dure 1 heure en moyenne, suivant la complexité de l’intervention.

  • Suivi post-opératoire

    Après l’intervention, vous serez conduite en salle de réveil et surveillée attentivement par nos équipes.

    Après nous être assuré que tout s’est déroulé comme prévu (comptez 4 heures post-intervention), vous pourrez rentrer à domicile.

    La procédure étant mini-invasive, la récupération est très rapide. Elle ne laisse aucune séquelle esthétique.

  • Coût et remboursement

    La cryothérapie de nodules d’endométriose est une procédure prise en charge par l’Assurance maladie et les mutuelles. En fonction de votre couverture, un dépassement est toutefois possible.

    Conformément  à l'article 53 du code de déontologie, les honoraires des médecins sont déterminés avec tact et mesure et sont dans la moyenne nationale.
    Vous bénéficierez de l 'expertise médicale, de la sécurité d'un véritable hôpital, de la prise en charge exclusive par l 'équipe d’anesthésie et le personnel paramédical ainsi que d'un cadre agréable et confortable.

Comment bien vous préparer à la cryoablation de nodule d’endométriose pariétale ?

Pour préparer au mieux votre intervention à l’Hôpital Américain de Paris, nous vous demandons :

  • D’apporter vos résultats d’échographie ou d’IRM ;
  • D’amener votre bilan sanguin ;
  • De réaliser une consultation pré-anesthésique dans le mois précédant l’opération ;
  • De nous prévenir de tout traitement médical en cours ;
  • De rester à jeun (ne rien boire ni manger) à compter de minuit la veille de la procédure.

Cryothérapie de nodule d’endométriose pariétale : quels sont les résultats obtenus pour ce traitement ?

La cryothérapie de nodules d’endométriose de la paroi abdominale est un traitement sûr et efficace. Elle montre des résultats prometteurs :

  • Efficacité rapide sur la douleur (diminuée dès le 1er cycle des règles) ;
  • Diminution du volume du nodule ;
  • Qualité de vie de la patiente nettement améliorée.

Cryoablation de nodule d’endométriose pariétale : quels sont les effets secondaires de ce traitement ?

La cryoablation de nodules d’endométriose est une procédure mini-invasive. De ce fait, elle présente très peu de risques de complications en comparaison avec les approches chirurgicales. Les bénéfices sont largement supérieurs.

La cryothérapie peut engendrer :

  • Un hématome au point de ponction ;
  • Des brûlures cutanées ;
  • Des douleurs abdominales ;
  • Un risque de saignement ;
  • Une infection de la zone traitée.

Chiffres clés

  • 5 à 15%

    C’est le nombre des cas où l’endométriose pariétale est associée à l’endométriose pelvienne*

Sources & crédits

* source : https://www.sante.fr/endometriose/quest-ce-que-lendometriose-parietale

Références :

Cryoablation percutanée de l’endométriose en radiologie interventionnelle - Percutaneous cryoablation of endometriosis in interventional radiology
Milan Najdawi, Mohamed Ben Ammar, Maud Nouri-Neuville, Matthias Barral, Édith Kermarrec, Isabelle Thomassin-Naggara, François H. Cornelis,
·         https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1776981720300274

American Hospital of Paris
2022-11-14T16:40:25