Traitement Implantaire

Les implants dentaires sont des racines artificielles qui permettent de remplacer les racines dentaires perdues. Ces implants solidement ancrés dans l’os servent de support à des couronnes, des bridges ou à un appareil dentaire (dentier).

Qu'est le traitement implantaire ?

Le traitement implantaire est la solution de prédilection pour remplacer une dent manquante, c’est un traitement à la fois chirurgical et prothétique qui permet de récupérer la fonction et l’esthétique perdu.

En quoi consiste le traitement implantaire

Le traitement se réalise en deux étapes:

  • la phase chirurgicale avec la mise en place de l’implant, c’est à dire une racine artificielle, ainsi que de la vis de cicatrisation.
  • la phase prothétique avec la mise en place du pilier prothétique intermédiaire et de la couronne.
     

A quoi sert un implant ?

L’indication principale de l’implant est l’édentement. Dans cette situation il permet une solution prothétique fixe tout en maintenant l’intégrité des dents adjacentes et en facilitant l’hygiène dentaire. Il permet ainsi de retrouver une mastication fonctionnelle et une phonation naturelle ainsi qu’un bon résultat esthétique

C’est une option thérapeutique très fiable.

En effet les différentes régions édentées peuvent parfois être traitées de façon conventionnelle par un bridge ou dentier.

Cependant, ces options présentent des inconvénients. En effet, le bridge prend appui de part et d’autres sur les dents adjacentes. Il impose donc le délabrement (par la préparation) des dents saines. Par ailleurs, avec les appareils dentaires, le confort du patient est souvent aléatoire.

Comment se déroule un traitement implantaire au sein de l’Hôpital Américain de Paris ?

La phase chirurgicale, c’est à dire la pose de la racine artificielle, est effectuée par un chirurgien spécialisé. L’intervention est le plus souvent réalisé sous anesthésie locale dans un cabinet spécialement aménagé. Cependant chez certains patients présentant des problèmes de santé spécifiques, la mise en place d’implants doit se pratiquer au bloc opératoire.

L’Hôpital Américain de Paris dispose d'un plateau technique complet pour la prise en charge des cas simples et complexes.

La phase prothétique commence par la mise en place du pilier intermédiaire après une phase de cicatrisation osseuse (ostéointégration) de 3 à 6 mois.
Ce délai permet l’obtention d’un ancrage définitif entre la surface de l’implant et l’os. Le praticien spécialisé en prothèse réalise des empreintes précises des implants et des contours gingivaux. 

Enfin la réalisation d’une prothèse provisoire peut être nécessaire pour guider la cicatrisation de la gencive et obtenir un résultat esthétique idéal. La prothèse définitive doit être envisagée après une parfaite cicatrisation gingivale de 6 à 12 semaines.
 

Traitement implantaire : quels sont résultats obtenus pour ce traitement ?

  • Retrouver une mastication fonctionnelle
  • Permettre une solution prothétique fixe
  • Retrouver une phonation naturelle
  • Maintenir l’intégrité des dents adjacentes
  • Obtenir un bon résultat esthétique
  • Faciliter l’hygiène dentaire
  • Options thérapeutiques très fiables

quels sont les effets secondaires de ce traitement ?

En général, après la pose d’implants, les suites chirurgicales peuvent être inconfortables mais rarement douloureuses. Des antalgiques (médicaments contre la douleur) et antibiotiques adaptés à l’intervention permettront de contrôler l’inconfort et de prévenir toute infection. 

Le patient est revu en contrôle 10 à 15 jours après l’intervention.

Les implants dentaires sont fabriqués en titane commercialement biocompatible.
Toutes les études scientifiques montrent une parfaite tolérance tissulaire (os et gencive). En implantologie dentaire, les titane est donc le matériau de référence. Il n’existe pas de rejet, car l’implant ne se comporte pas comme un corps étranger. Cependant, il existe des échecs comme dans toute technique chirurgicale. L’échec implantaire est rare et n’est à l’origine d’aucune conséquence aggravante. En effet, après un temps de cicatrisation ou parfois immédiatement, un nouvel implant peut être mis en place.
Le taux de succès global des implants dentaires est supérieur à 95% à condition de respecter les indications, les principes chirurgicaux d’asepsie et les conseils postopératoires. Le tabac est nocif et limite le taux de succès en implantologie. En effet, chez les gros fumeurs, le taux de succès est moins important.
 

American Hospital of Paris
2020-02-13T18:12:57