Douleur pelvienne chronique

A l’Hôpital Américain de Paris, nos spécialistes vous proposent une approche pluridisciplinaire pour le traitement de vos douleurs pelvi-périnéales.

définition, symptômes et traitements

Douleur pelvienne chronique : qu’est-ce que c’est ?

La douleur pelvienne chronique est un motif de consultation fréquent. On parle de chronicité lorsque la douleur est présente depuis plus 6 mois. En raison de son large éventail de diagnostics potentiels, sa prise en charge est multidisciplinaire.

Que faut-il savoir sur le pelvis ?

Le pelvis, aussi appelé petit bassin ou cavité pelvienne, se situe en bas du ventre, entre les hanches et le périnée. Il englobe différents organes (système urinaire, organes reproducteurs, rectum…) et os (coccyx, sacrum…).

Ces organes peuvent être atteints d’anomalies ou de pathologies, entraînant des douleurs pelviennes.

Quels sont les symptômes de la douleur pelvienne ?

La douleur pelvienne peut provenir des différents organes du pelvis. Elle peut être située au niveau :

  • du périnée (du pubis au coccyx, organes génitaux compris) ;
  •  des muscles (syndromes de l’obturateur interne, du piriforme…) ;
  • des os (coccyx, pubis…) ;
  • des organes internes (urètre, vessie…).

En plus d’une douleur localisée au bas-ventre, cette pathologie s’accompagne d’une sensibilité au toucher de la zone pelvienne. La douleur peut irradier vers la région des lombaires, mais aussi les cuisses et l’aine.

Elle peut être aiguë ou chronique, soudaine ou constante. On parle de douleur pelvienne chronique lorsque les symptômes durent depuis plus de 4 à 6 mois.

Chronique, celle-ci a un impact considérable sur la vie quotidienne du patient. Elle retentit sur la vie professionnelle, mais aussi sur la vie personnelle et familiale. En conséquence, elle peut même engendrer des symptômes psychologiques, telle qu’une dépression. Cela aggrave d’autant plus la douleur, créant un véritable cercle vicieux.

La prise en charge de la douleur pelvienne chronique doit donc être pluridisciplinaire et centrée sur le patient.

Quels sont les facteurs de risque et causes de la douleur pelvienne chronique ?

Les facteurs de risque de douleur pelvienne chronique augmentent lorsque le patient :

  • a des antécédents de maladie inflammatoire pelvienne ;
  • a vécu une grossesse ou un accouchement difficile ;
  • a subi une chirurgie abdominale ou une radiothérapie ;
  • souffre de problèmes d'infertilité ;
  • a des antécédents d'abus physique ou sexuel.

Chez la femme, ces douleurs sont le plus souvent ressenties lors des crampes menstruelles. Elles coïncident alors avec les menstruations et reviennent chaque mois. Elles sont le plus souvent sans gravité et soulagées à l’aide d’antalgiques.

 

Mais de nombreuses autres causes de douleurs pelviennes chroniques existent, à la fois chez l’homme et chez la femme :

  • anomalies de la vessie (calculs vésicaux, cystite…) ;
  • anomalies des ovaires (kyste ovarien, ovaires polykystiques, endométriose…)
  • anomalies de l’utérus (fibrome utérin, adénomyose, cancer du col…) ;
  • syndrome de congestion pelvienne / varices pelviennes) ;
  • syndrome de douleur pelvienne chronique / prostatite chronique ;
  • anomalies du gros intestin (gastro-entérite, constipation, cancer du côlon…) ;
  • grossesse (fausse-couche) ;
  • troubles musculosquelettiques (déchirure des muscles abdominaux, fibromyalgie…) ;
  • cancer de divers organes.

En outre, des facteurs psychologiques tels que la dépression et le stress peuvent contribuer à ce type de douleurs chroniques. Toutefois, ceux-ci sont rarement à eux seuls la cause de douleurs pelviennes.

Comment est réalisé le diagnostic de la douleur pelvienne au sein de l’Hôpital Américain de Paris ?

De nombreux troubles différents peuvent être à l’origine de douleurs pelviennes chroniques. Au sein de l’Hôpital Américain de Paris, le diagnostic de la douleur pelvi-périnéale s’appuie donc sur une équipe pluridisciplinaire.

Le médecin échange avec le patient sur sa douleur et ses antécédents médicaux et familiaux. Ensuite, différents examens pourront lui être suggérés pour déterminer l’origine de votre douleur chronique :

  • interrogatoire et examen clinique : pour déterminer les étiologies les plus probables et orienter les examens complémentaires ;
  • analyse sanguine et  d’urine  : pour vérifier si vos douleurs pelviennes sont liées à une infection, à un calcul rénal ou une grossesse ;
  • échographie abdomino-pelvienne : pour visualiser l’état des organes et détecter de potentielles masses ou kystes ;
  • doppler pelvien à la recherche de varices pelviennes ;
  • IRM pelvienne: à la recherche d’endométriose, fibromes, masses... ;
  • laparoscopie : exceptionnellement car il est rare dans un centre spécialisé sur la douleur pelvienne, que la cause ne soit pas trouvée sans avoir à recourir à la laparoscopie.

Quels sont les différents traitements mis en place au sein de l’Hôpital Américain de Paris pour traiter la douleur pelvienne chronique ?

Une fois le diagnostic posé, le traitement de la douleur pelvienne chronique se concentrera sur sa cause. Il convient de traiter la maladie à l’origine des douleurs pour les éliminer.

Les douleurs pelvi-périnéales chroniques nécessitent une prise en charge spécifique et multidisciplinaire. Elles peuvent concerner différents spécialistes de la douleur pelvienne, tels que les urologues, médecins vasculaires, radiologues, doppleriste, radiologues interventionnels, gynécologues, gastro-entérologues, neurochirurgiens, médecins de la réhabilitation physique, psychiatres, kinésithérapeutes, ostéopathes, sophrologues et acupuncteurs. A l’Hôpital Américain de Paris, tous ces spécialistes ultraspécialisés sont formés à cette problématique et travaillent en collaboration. Nous proposons ainsi un parcours de soin coordonné et personnalisé pour un traitement centré sur le patient.

Selon l’origine de la douleur, notre équipe pourra vous recommander le traitement optimal.

A l’Hôpital Américain de Paris, centre pionnier des techniques mini-invasives telles que l’embolisation des varices pelviennes, la sclérose des endométriomes, les blocs nerveux, la stimulations des nerfs périphériques par RF pulsée sous guidage échographiques,  nos équipes sont en mesure de proposer des traitements efficaces sans aucune cicatrice et associent systématiquement une prise en charge paramédicale.

Prendre RDV

pour une consultation-évaluation et traitement de la douleur
En savoir plus
American Hospital of Paris
2022-11-9T17:31:04