Maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune de l’intestin grêle, causée par l’ingestion du gluten (protéine présente essentiellement dans le blé), entraînant une malabsorption des nutriments (glucides, lipides, minéraux, vitamines, etc.).

Qu'est-ce que c'est ?

Que faut-il savoir sur l’intestin grêle ?

L'intestin grêle est la partie de l'appareil digestif humain située entre l'estomac et le gros intestin (côlon).

Il comprend un segment fixe, le duodénum, suivi de deux segments mobiles, le jéjunum puis l'iléon. La muqueuse est la couche interne contenant de nombreuses glandes, sécrétant notamment un mucus protecteur et de nombreuses saillies en doigts de gant appelées villosités qui augmentent la surface de l’intestin grêle l’aidant ainsi à absorber les aliments digérés. La longueur de l’intestin grêle varie selon les individus de 5 à 7 m avec une surface totale d’absorption équivalente à un terrain de tennis. 

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque ?

L’ingestion du gluten présent dans les farines (blé, orge, seigle) déclenche une réaction exagérée du système immunitaire, d’où une inflammation entraînant la destruction des villosités de la muqueuse intestinale et par la suite une malabsorption des nutriments.

Certaines personnes peuvent ne présenter aucun symptôme.  D’autres peuvent présenter des troubles extrêmement variés selon le degré de malabsorption :

  • des manifestations digestives dont des diarrhées chroniques, des ballonnements, une constipation ainsi qu'une anémie par carences en fer et en vitamine B9,
  • d’autres carences en vitamines A, E, K mais aussi en vitamine D et en calcium existent.

Comment est réalisé le diagnostic de la maladie cœliaque ?

Le diagnostic de maladie cœliaque est suspecté cliniquement et par les anomalies biologiques évoquant une malabsorption. 

Pour poser le diagnostic, nous disposons de tests sérologiques (anticorps anti-gliadine et anti-transglutaminase) et de la gastroscopie avec biopsies duodénales à la recherche d’atrophie villositaire.

Maladie coeliaque

Quels sont les différents traitements de la maladie cœliaque ?

Le traitement de la maladie cœliaque repose sur le régime sans gluten à vie.

Un suivi avec un diététicien ou un médecin nutritionniste ainsi que les associations de malades peuvent être d’un grand secours pour les personnes ne parvenant pas à suivre correctement un régime sans gluten.

Une supplémentation en vitamines, en sels minéraux et en fer peut être administrée en fonction des carences.

En cas de non amélioration malgré un régime sans gluten bien suivi, une complication de la maladie cœliaque appelée « sprue réfractaire » doit être activement recherchée.

A SAVOIR

  • On estime à 700 000 le nombres de malades cœliaques en France (1% de la population).

  • La maladie cœliaque se révèle le plus souvent dans l’enfance (entre 6 mois et 2 ans) et entre 20 et 40 ans.

  • La mention "sans gluten" correspond à un aliment contenant moins de 20 mg de gluten/kg de produit fini.

Consultez nos gastro-entérologues

Learn more
American Hospital of Paris
2021-04-9T18:50:37