Troubles des apprentissages

Notre équipe reçoit les enfants – et leurs parents – à partir de la grande section de maternelle dès lors que des difficultés ou des troubles de l’apprentissage sont signalés par l’école ou la famille.

Que faut-il savoir sur les troubles des apprentissages ?

Les troubles d’apprentissage concernent aujourd’hui environ 8% des enfants d’âge scolaire en France. Ces enfants peuvent éprouver des difficultés à apprendre à lire, à écrire (graphisme), à orthographier, à calculer, à s’exprimer ou encore à se concentrer.

Les troubles des apprentissages « dys » peuvent revêtir différentes formes :

  • difficultés dans l’acquisition du langage oral, repérées souvent dès la maternelle (difficultés allant du retard de langage jusqu’à la dysphasie),
  • difficultés dans l’apprentissage de la lecture (dyslexie)
  • difficultés en langage écrit pour la dictée(dysorthographie), pour la qualité de l’écriture(dysgraphie)  
  • difficultés dans l’apprentissage du calcul (dyscalculie)
  • difficultés dans le développement de la coordination ou de la motricité fine (dyspraxie)

Ces troubles des apprentissages présentent des degrés très variables de sévérité et peuvent être complexes ou associés à d’autres troubles avec des répercussions plus ou moins importantes dans la scolarité et sur la vie quotidienne.

Par ailleurs certains enfants peuvent manifester des troubles d’une autre nature :

  • du développement de la communication et des interactions sociales(autisme),
  • du développement intellectuel (retard mental),
  • du développement de l’attention (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité),
  • du développement des fonctions exécutives (mémoire de travail, capacité d’inhibition, flexibilité de la pensée).

Comment est réalisé le diagnostic des troubles des apprentissages au sein de l’Hôpital Américain de Paris ?

Pour poser un diagnostic ou donner un second avis, le médecin procède à une évaluation de l’enfant lors d’un rendez-vous de consultation.

Le médecin part de la plainte formulée par la famille ou l’équipe éducative et utilise des outils de dépistage validés scientifiquement pour l’évaluer.

Il convient tout d’abord d’évaluer le niveau des apprentissages et d’exclure l’existence d’autres troubles d’une autre nature pouvant retentir sur les apprentissages.

Une évaluation des apprentissages de la classe d’âge de l’enfant (niveau de lecture, dictée, mathématiques), des fonctions verbales (langage oral, lexique et syntaxe en réception et en production), des fonctions non verbales (raisonnement et graphisme) est réalisée par le médecin avec l’enfant. 

Les tests proposés par le médecin sont issus de la BMT-i (batterie modulable de tests informatisée), étalonnée de la moyenne section de maternelle à la 5ème du collège.

Comment se déroule la consultation ?

La consultation dure environ 1 h 30.

Elle permet :

  • d’aborder avec les parents les antécédents médicaux de leur enfant, de recevoir les plaintes dans la vie scolaire et la vie quotidienne, de faire l’état des lieux des suivis s’ils existent
  • de réaliser une observation et une évaluation médicale avec l’enfant
  • et de fournir une synthèse aux parents en fin de consultation.

L’ensemble des bilans déjà réalisés (orthophonique, psychomoteur, ergothérapie, bilan neuropsychologique, comptes rendus d’hospitalisation …) sont à transmettre si possible avant la consultation ou à fournir le jour de la consultation.

A l’issue de la consultation, le médecin pourra :

  • préciser les difficultés observées
  • orienter si besoin l’enfant vers des professionnels de santé (médecins, orthophonistes, psychologues…) pour des bilans complémentaires
  • proposer de se mettre en lien avec des professionnels qui suivent déjà l’enfant
  • élaborer des recommandations pour l’école avec des propositions éventuelles d’adaptation ou d’aménagement (PAI : projet d’accueil individualisé).

Si le trouble est particulièrement sévère, une réflexion sur une orientation plus spécialisée au niveau de la scolarité pourra être discutée, ainsi qu’un éventuel besoin de la présence d’AESH (auxiliaire de vie scolaire) ou de matériel pédagogique adapté (ordinateur, logiciel…) avec la constitution d’un dossier auprès de la MDPH si nécessaire.

Afin d’évaluer la progression de l’enfant, une consultation de suivi est proposée 6 à 12 mois plus tard.

Prendre RDV

En savoir plus
American Hospital of Paris
2021-12-23T16:37:06