Thrombose veineuse ou phlébite : qu’est-ce que c’est ?

La thrombose veineuse, communément appelée phlébite, correspond à la formation d’un caillot dans une veine et l’obstruant.

Origine, symptômes, diagnostic et traitement

Qu'est ce que la thrombose veineuse ou phélbite ?

Les thromboses veineuses peuvent survenir dans les veines profondes (phlébite profonde) ou dans les veines superficielles (phlébite superficielle ou paraphlébite). La localisation la plus fréquente des thromboses veineuses est les membres inférieurs, mais la phlébite peut survenir également dans toutes les autres veines du corps (membres supérieurs, veines digestives, veines génitales…).

Il s'agit d'une pathologie fréquente, dont l'incidence augmente avec l’âge : on recense environ 100 000 phlébites par an en France.

En l’absence de diagnostic et de traitement, les complications peuvent être potentiellement graves et plus particulièrement si la phlébite remonte dans l’artère pulmonaire : on parle alors d’embolie pulmonaire, responsable de 10 000 à 20 000 décès par an en France.

Quels sont les signes évocateurs d'une phlébite ?

La phlébite de jambe peut se manifester par :

  • Des douleurs : il s’agit du signe d’appel le plus fréquent.
  • Un œdème de jambe, parfois la peau est luisante.
  • Une rougeur
  • Un durcissement de la veine si la thrombose survient dans une veine superficielle
  • Une petite élévation de la température à 38°.

Il y a souvent peu de symptômes, comme une simple gêne persistante dans le mollet.

Quels sont les facteurs de risque de la phlébite ?

Les facteurs de risque prédisposant aux thromboses veineuses sont :

  • L’âge
  • Tous les types de cancer
  • L’hypercoagulabilité du sang ou thrombophilie : il s’agit de prédispositions génétiques à la thrombose que nous pouvons rechercher en réalisant une prise de sang.
  • Tous les contextes d’immobilisations et d’affections médicales aigues ou chirurgicales.
  • Les longs voyages
  • La grossesse, le post partum (jusqu’à 8 semaines après l’accouchement) et la contraception oestro-progestative
  • Les maladies inflammatoires chroniques
  • L’infection COVID-19
  • L’obésité
  • Les varices pour les phlébites superficielles
  • Les antécédents de thrombose chez d’autres membres de la famille.
  • Le tabagisme

Comment pose-t-on le diagnostic d'une phlébite ?

Le diagnostic va être suspecté devant des symptômes et un contexte évocateur, une élévation d’un marqueur dans le sang (DDimères).

Il est confirmé par la réalisation d’un écho-Doppler veineux. A l'Hôpital Américain de Paris, nos équipes réalisent ces examens dans des délais très rapides, voire en urgence si nécessaire.

doppler jambes

Quel est le traitement de la phlébite ?

Le traitement médicamenteux doit être instauré le plus rapidement possible afin d’éviter les complications : il s’agit d’anticoagulants, par voie orale ou injectable, qui vont permettre de fluidifier le sang et d'empêcher la propagation du caillot.

Les équipes médicales pourront adapter le traitement aux situations particulières (grossesse, cancer évolutif, chirurgie…) afin d’augmenter la sécurité du patient. Il faudra également porter des chaussettes de compression.

Souvent, le caillot se désagrège ensuite en quelques semaines ou mois.

Parfois, le caillot peut persister, en totalité ou en partie, ou se désagréger mais abimer la fonction veineuse : dans ces cas, un syndrome post thrombotique ou syndrome post-phlébitique persiste. Il se manifeste par un ensemble de symptômes chroniques (lourdeur de jambe, œdème…). La complication la plus redoutée est l’ulcère de jambe.

Le risque de survenue d’un syndrome post thrombotique est limité si le traitement est mis en route rapidement et que le suivi est adapté. Si malgré cela un syndrome post-phlébitique invalidant persiste, nous disposons d’outils médicaux pour soulager les symptômes, et des techniques de pointe de radiologie interventionnelle permettent de recanaliser c’est-à-dire de « déboucher » les caillots résiduels, lorsque cela est indiqué.

 

 

 

En cas d'urgence

L'Hôpital Américain de Paris dispose d’une permanence médico-chirurgicale 24h/24 et 7J/7 pour le diagnostic et le traitement des thromboses veineuses. Une permanence écho-Doppler est assurée.

Nos équipes assurent la mise en route du traitement adapté, le suivi du traitement, le dépistage des causes (ainsi que le dépistage familial si indiqué) en consultation de suivi de médecine vasculaire.

Consulter l'équipe de médecine vasculaire

En savoir plus
American Hospital of Paris
2022-03-15T17:34:09