Coelioscopie dans le bilan de l’endométriose

Il s’agit d’un examen réalisé sous anesthésie générale qui permet, à l’aide d’une optique, d’explorer la cavité abdominale et pelvienne.

Qu’est-ce qu’une cœlioscopie ?

Cette exploration « invasive » ne vous sera pas proposée si les examens préalables, notamment l'échographie pelvienne ou l'IRM, ont déjà confirmé une endométriose.

La cœlioscopie diagnostique se pratique dans les cas suivants : 

  • suspicion clinique d’endométriose lorsque les examens pré-opératoires n’ont pas été formels, 
  • prise en charge de douleurs ou d’une infertilité lorsque les renseignements fournis par une hystérographie (examen radiologique de la cavité utérine et des trompes) n’ont pas été probants et que des protocoles d’insémination avec sperme de conjoint sont envisagés.

La cœlioscopie diagnostique est ainsi un apport certain devant des formes asymptomatiques d’endométriose, lorsque les examens d’imagerie n’ont pas apporté de preuve de l’affection :

Par ailleurs, la cœlioscopie permet de réaliser des biopsies avec étude des tissu, afin de confirmer l’endométriose.

La cœlioscopie permet également une description complète de la cavité abdomino-pelvienne, notamment des possibilités de tissus adhérentiels entre les ovaires et les trompes, ces lésions n’étant pas visibles en échographie ou en IRM : cela permettra un traitement en cours de cœlioscopie et de guider la prise en charge thérapeutique.

La cœlioscopie permettra également une classification des lésions, classification utile dans les échanges professionnels, en vue d’une décision et d’une information complète.

American Hospital of Paris
2020-08-27T14:31:23